Influenza aviaire

Canada geese in flight

Qu'est-ce que l'influenza aviaire (grippe aviaire) ?

C'est une maladie (un virus) qui peut être portée et transmise entre oiseaux. Les oiseaux sauvages, en particulier les oiseaux aquatiques, sont des porteurs naturels du virus de l’influenza aviaire. Ils ne sont pas toujours touchés par la maladie, mais peuvent transmettre le virus à d'autres oiseaux sauvages et à des oiseaux domestiques vulnérables.

Pourquoi l'influenza aviaire (grippe aviaire) est-elle dans les actualités ?

Actuellement, il y aune éclosion d’influenza aviaire hautement pathogène (sous-type H5N1)  dans l'est de l'Amérique du Nord. Les canards et les oies sont connus pour être touchés par cette maladie et avec la migration printanière en cours, le virus se propage au Nord.  Des cas ont été confirmés au  Québec et ils peuvent être aussi  au Nunavik. Ce serait la première fois que l’influenza aviaire hautement pathogène atteigne le Nunavik.

Vous trouverez plus d'informations ici : Influenza aviaire hautement pathogène - Canada.ca

Peut-elle être transmise à l'humain ?

Le risque d'attraper l'influenza aviaire d'un oiseau est très faible. Il peut s'agir d'une maladie grave, mais aucun cas humain n'a été détecté au Canada jusqu'à présent. On ne sait pas comment le virus peut être transmis des oiseaux aux humains, mais probablement par les sécrétions, le sang et/ou les excréments. Si vous êtes très malade après avoir manipulé des oiseaux sauvages, veuillez consulter un médecin ou une infirmière du CLSC.

Peut-on manipuler des oiseaux sauvages en toute sécurité ?

Oui, avec quelques précautions. Évitez de manipuler des oiseaux morts que vous n'avez pas tués ou des oiseaux qui semblent malades. Les signes indiquant qu'un oiseau peut être malade sont la nervosité, les tremblements ou le manque de coordination, l'enflure autour de la tête, du cou et des yeux, le manque d'énergie ou de mouvement, la toux, la respiration haletante ou les éternuements, la diarrhée ou la mort soudaine.

Il est également suggéré aux chasseurs et aux autres personnes manipulant des oiseaux de suivre des pratiques de nettoyage soigneuses (comme le port de gants, le lavage des mains, des vêtements, de l'équipement, etc.) afin de réduire le risque de maladie et de propagation du virus.

Vous trouverez ici d'autres informations sur la manipulation des oiseaux sauvages fournies par le Gouvernement canadien, y compris des conseils pour les chasseurs : Les oiseaux sauvages et la grippe aviaire - Lignes directrices pour la manipulation - Canada.ca

Peut-on manger des oiseaux en toute sécurité pendant cette période ?

Oui, si l'oiseau semble sain et il est correctement cuit. Rien ne permet de penser que les oiseaux correctement cuits sont une source d'infection par la grippe aviaire pour l’humain.

Que faire si l’on trouve des oiseaux morts ou malades ?

Veuillez contacter Géraldine Gouin ou Peter May au Centre de recherche du Nunavik (819-964-2925).